Message

EU e-Privacy Directive

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.

View Privacy Policy

View e-Privacy Directive Documents

View GDPR Documents

You have declined cookies. This decision can be reversed.

Déresponsabilisation positive

La moindre des choses que l’on puisse exiger de quelqu’un, avec lequel on décide de s’investir dans un projet commun, est qu’il fasse preuve du même engagement que le nôtre. Cet objectif est bien sûr louable, car on ne voit pas très bien comment construire quelque chose de solide sans cet accord réciproque.

S’il est tout à fait logique de considérer qu’en cas de rupture ce contrat tacite devient caduc, il en va tout autrement lorsque les partenaires qui se séparent ont des enfants en commun.
Que faire alors, lorsqu’un père ou une mère utilise ses enfants, autant comme appât que comme moyen de décourager les tentatives d’implication de l’autre parent ?

Si vous êtes la cible d’un tel traitement vous vous interrogez d’abord sur sa raison d’être. Si vous faites preuve d’une certaine capacité à vous remettre en question, il n’est pas exclu que vous cherchiez à améliorer votre comportement, pensant qu’il est probablement la cause des difficultés rencontrées.

„Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même,
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.
Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,
Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,
Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter,
pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux,
mais ne tentez pas de les faire comme vous.
Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier.“

- Khalil Gibran -

Malgré vos efforts louables, il n’est cependant pas exclu que la situation ne bouge pas d’un iota. Pour sortir de l’impasse, il est possible que vous cherchiez alors l’assistance d’un tiers, par exemple un médiateur, afin de briser le silence hostile de votre ex.
Après avoir tenté de multiples approches, vous en arrivez peut-être à la conclusion que le vrai problème est de continuer de croire que vous faite partie intégrante du problème.
Et si votre ex-partenaire, la mère ou le père de vos enfants n’avait pas simplement intérêt à ce que la situation n’évolue pas ?

Livre

Ceci est un extrait du livre : "Aliénation Parentale, maltraitance au quotidien". A paraître en version digitale dans le courant de 2018.

Inspiration ...

  • Press 1
    „Le mensonge est souvent plus plausible, plus tentant pour la raison que la réalité, car le menteur possède le grand avantage de savoir à l'avance ce que le public souhaite entendre ou s'attend à entendre.“
  • Press 2
    „Il y avait la vérité, il y avait le mensonge, et si l'on s'accrochait à la vérité, même contre le monde entier, on n'était pas fou.“
  • Press 3
    „Le domaine de ce qui est éternel, universel, inconditionné, est autre que celui des conditions de fait, et il y habite des notions différentes qui sont liées à la partie la plus secrète de l'âme humaine. “
  • Press 4
    „Nos plus grandes façades le sont pour cacher, non pas notre méchanceté ou notre laideur, mais bien notre vide.“
  • Press 5
    „L'erreur ne devient pas vérité parce qu'elle se propage et se multiplie ; la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit.“
  • Press 6
    „On dit que le bonheur nous fuit toujours. Cela est vrai du bonheur reçu, parce qu'il n'y a point de bonheur reçu. Mais le bonheur que l'on se fait ne trompe point.“